Tout savoir sur les opérations de maintenance en tuyauterie industrielle

opération de maintenance

La maintenance industrielle en tuyauterie industrielle est capitale en entreprise : elle est garante du bon fonctionnement des machines.

Pour ce faire, les entreprises ont recours à des entreprises extérieures ou travaillent avec leur propre service de maintenance pour réaliser des opérations de maintenance.

À quoi servent précisément ces opérations de maintenance et comment s’assurer qu’elles se déroulent dans de bonnes conditions ? Nos conseils. ⬇️

 

Les opérations de maintenance en tuyauterie industrielle : de quoi parle-t-on ?

Définition d’une opération de maintenance

La maintenance industrielle trouve sa définition dans la norme Afnor NF-X 60 000  :

La maintenance industrielle est l’ensemble des activités destinées à maintenir ou rétablir un bien dans un état spécifié ou dans des conditions données de sûreté de fonctionnement, pour accomplir une fonction requise.

Selon cette norme, il existe différents types de maintenance :

  • la maintenance préventive : maintenance préventive conditionnelle ou systémique
  • la maintenance corrective : maintenance palliative ou curative

Toutes les formes de maintenance sont effectuées selon des critères prédéterminés dans le cadre politique de la maintenance en vigueur dans l’entreprise.

Les opérations de maintenance sont l’ensemble de ces activités variées dont le but est de maintenir ou rétablir une machine, un logiciel, un véhicule ou encore un service déterminé. On les appelle aussi des interventions.

Opérations de maintenance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi avoir recours à des opérations de maintenance en tuyauterie industrielle ?

Les opérations de maintenance en tuyauterie industrielle sont capitales pour toutes les entreprises.

Elles permettent avant toute chose de prévenir les pannes des machines et de réduire les probabilités de défaillance. Ou tout simplement se prémunir de la dégradation d’un service ou de difficultés qui peuvent survenir sur un chantier de tuyauterie industrielle

Mais leur rôle est aujourd’hui plus global : les opérations de maintenance vont aussi optimiser le rendement d’une machine ou encore favoriser la qualité de la production. Tout en s’assurant d’une prise en compte des enjeux de sécurité.

Le but sous-jacent pouvant être d’accroître les performances de l’entreprise !

Les opérations de maintenance en tuyauterie industrielle : quelles sont-elles et comment les suivre ?

Des exemples d’opération de maintenance en tuyauterie industrielle

Toutes les opérations de maintenance possibles sont définies dans la norme NF-X 60-010. On cite notamment le dépannage, la réparation, les visites, les contrôles, les opérations de surveillance…

Focus sur quelques exemples d’opérations de maintenance :

Le dépannage

Le dépannage est l’une des opérations de maintenance les plus courantes en tuyauterie industrielle. Elle consiste à intervenir après une panne de machine pour la remettre en état de fonctionnement.

Le dépannage est effectué selon des critères prédéterminés par un diagnostic préalable et peut être effectué de façon temporaire (maintenance palliative).

Exemple d’opération de maintenance de dépannage en tuyauterie industrielle :  maintenir la performance d’un système de tuyauterie avant de remplacer une cuve chaudronnée.

La réparation

La réparation est une intervention définitive : cela signifie qu’on répond à un besoin après une panne ou une défaillance technique. L’équipement doit fonctionner dans les conditions identiques pour lesquelles il a été conçu.

Une réparation en tuyauterie industrielle peut concerner une réparation d’un réseau incendie acier (RIA) ou une réparation de tuyauterie en inox.

Les inspections

Une autre opération de maintenance possible en tuyauterie industrielle est l’inspection. Cela consiste à surveiller de façon périodique une machine ou un bien industriel.  Ces inspections permettent de retarder une réparation.

Ces actions sont réalisées par des techniciens et ne demandent pas l’arrêt du système de production. Par exemple : inspection d’un réacteur.

Les révisions

Les révisions, dont l’objectif est l’examen, le contrôle des interventions effectuées sur une machine, pendant un temps ou pour un nombre d’unités d’usage donné.

Ces révisions peuvent être partielles ou générales comme la révision d’un compresseur ou d’une pompe. À ne pas confondre avec les visites, les contrôles ou les inspections.

Conseils pour bien suivre ces opérations de maintenance en tuyauterie industrielle

Toutes ces opérations de maintenance sont aussi importantes que difficiles. Pour bien les gérer, voici quelques conseils :

  • organiser et programmer ces opérations au préalable : avoir une vue globale des opérations de maintenance sur l’année en cours et sur les années à venir
  • alterner les actions de prévention (pour anticiper des pannes) et les actions curatives, justement dans le but de réduire les actions curatives
  • s’appuyer sur des logiciels de GMAO pour organiser ces opérations de maintenance
  • avoir une connaissance des machines et du parc des installations : transmettre ces informations aussi bien aux équipes de
  • techniciens pour leur permettre d’intervenir mais aussi aux unités financières (pour prévenir les remplacements de machines ou de pièces)
  • conserver toujours un stock de pièces détachées pour prévenir ces opérations de maintenance
  • suivre les opérations de maintenance et leurs résultats à l’aide d’indicateurs, surtout si ces opérations sont externalisées auprès d’un sous-traitant.

 

opération de maintenance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions concernant les opérations de maintenance en tuyauterie industrielle, n’hésitez pas nous contacter .