Toutes les étapes pour réussir son processus de maintenance

Processus maintenance industrielle

L’activité de maintenance en tuyauterie industrielle est une activité accidentogène.

Pour éviter ces évènements et dans une démarche de management de la qualité, on peut mettre en place ce que l’on appelle des processus de maintenance.

Ils peuvent être utiles pour prendre du recul sur les activités de maintenance.

À partir de la définition du processus selon la norme ISO 9001, nous verrons comment structurer l’activité de maintenance industrielle et ainsi pouvoir l’améliorer. ⬇️

Processus de maintenance en tuyauterie industrielle : de quoi parle-t-on ?

La définition d’un processus selon ISO 9001

Dans le domaine de l’industrie et particulièrement du management de la qualité, de nombreuses normes régissent les activités.

C’est le cas de la norme ISO 9001 qui permet de baliser l’approche du processus comme étant : “ l’ensemble des activités corrélées ou en interaction qui utilise des éléments d’entrée pour produire un résultat escompté”.

Dans cette acception, on définit :

  • les éléments d’entrée comme pouvant être des objets matériels ou des informations
  • les éléments d’entrée dans une unité d’une entreprise peuvent être des éléments de sorties pour un autre unité
  • les processus sont souvent cadrés, coordonnés et planifiés dans une entreprise pour pouvoir mesurer les performances des résultats

Attention, un processus dans une entreprise ne doit pas être confondu avec le terme “procédure”. Une procédure n’est pas forcément un processus. Une procédure est une manière cadrée et spécifique d’effectuer une activité dans l’entreprise.

Dans l’entreprise, les processus peuvent concerner entre autres des activités diverses :

  • ressources humaines
  • ressources financières
  • ressources matérielles ou de maintenance
  • gestion et traitement des informations
  • processus support

Qu’est-ce qu’un processus de maintenance selon EN ISO 13306

Nous l’avons dit plus haut, la norme européenne EN ISO 9001 décrit le processus comme des tâches cadrées, coordonnées, qui utilisent des ressources par plusieurs unités et dont le but est d’atteindre un résultat donné.

Une définition qui fait donc écho à la norme EN 13306 qui définit l’activité de maintenance comme l’ensemble des actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d’un bien, destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise.

Une définition qui rappelle donc très précisément la définition d’un processus. On peut donc dire que l’activité de maintenance industrielle en elle-même est un processus.

Quels sont les avantages à découper l’activité de maintenance en tuyauterie industrielle en processus ?

  • identifier clairement les activités à réaliser
  • indiquer les entrées et sorties de chacune des activités
  • mettre en avant les liens entre les acteurs (ou unités de travail dans l’entreprise) et les activités
  • définir des indicateurs pour mesurer la réalisation de chaque processus et ainsi avoir une idée de leur efficacité

À noter qu’il n’existe pas de schéma type pour organiser son processus de maintenance : chaque organisation produit le sien en s’appuyant sur les bonnes pratiques. On réalise alors une fiche de processus maintenance.

 

Comment mettre en place un processus de maintenance en tuyauterie industrielle ?

Quand on parle d’une opération de maintenance sur un chantier de tuyauterie industrielle, le processus se découpe en plusieurs sous processus. Pour ce faire, il est important de recueillir toutes les informations nécessaires à leur mise en place.

Les différents composants du processus de maintenance à connaître

Le processus de maintenance est en fait décomposé en différents processus :

  • le processus de management : où il est question de la stratégie de maintenance ou des ressources humaines
  • les processus de réalisation : qui consistent à prévenir les événements indésirables ou encore améliorer les machines
  • les processus de support : comment s’assure-t-on de la sécurité des personnes ? comment l’organisation est-elle structurée
  • pour mettre à disposition la documentation adéquate à l’utilisation des machines…

Chaque processus est mesuré grâce à des indicateurs de résultats. Ainsi, pour avoir un regard critique sur ses processus et les améliorer : il s’agit de passer en revue chacun de ces processus.

Les données à recueillir pour suivre son processus de maintenance en tuyauterie industrielle

Pour définir le processus de maintenance industrielle en tuyauterie, il faudra décrire et identifier :

  • quelle est la politique et la stratégie de maintenance en vigueur ?
  • toutes les activités des différents processus de maintenance qui sont réalisés en interne ou par des prestataires externes
  • faire l’inventaire des profils d’emplois (les personnes nécessaires pour mener à bien les activités de maintenance)
  • identification des moyens nécessaires (outils de travail, machines, pièces de rechange…)
  • noter les interactions entre les différents processus et entre les différentes personnes
  • fixer des objectifs qui peuvent être quantifiables et détailler les activités et flux qui seront mesurés
  • analyser l’efficacité du processus et ses dysfonctionnements et proposer des améliorations.

Vous souhaitez être accompagné pour mettre en place un processus de maintenance industrielle ?

N’hésitez pas à nous contacter.