Tout savoir sur la réalisation d’un dessin technique de tuyauterie industrielle

dessin technique de tuyauterie industrielle

Les installations en tuyauterie industrielle font l’objet de calculs de dimensionnement, de plans et d’agencements. Le dessin industriel est l’un des outils du métier pour permettre la bonne intégration de chaque élément dans un système de tuyauterie.

Le dessin industriel en tuyauterie consiste en la normalisation d’objets et de constructions selon un système de codification. En dessin, on peut symboliser toute une installation de canalisations.

Pour cela, il faut maîtriser les normes et la réglementation en vigueur. Il faut aussi connaître le dessin technique et la tuyauterie industrielle : la perspective isométrique ou cavalière, la représentation des éléments, le système de cote ou de nomenclature.

Qu’est-ce que le dessin technique industriel ?

 

Le dessin technique en tuyauterie industrielle : une définition

 

Le dessin technique aussi nommé dessin industriel est un langage figuratif pour représenter des éléments. Il est utile pour communiquer entre techniciens, concevoir et réaliser des analyses sur des objets donnés.

 

On utilise le dessin technique dans différentes professions : architecture, génie civil. En tuyauterie industrielle, il permet de représenter visuellement une installation de tuyauterie.

 

Le dessin technique ne peut se soustraire à la connaissance des normes en vigueur. La réglementation en tuyauterie industrielle (Lien vers article  » Quelles sont les normes en tuyauterie industrielle ? ») est riche et doit servir de référence pour les dessins.

 

Dans cet article, nous nous appuyons sur l’ouvrage de référence du domaine à savoir : Le dessin technique de la tuyauterie industrielle d’Édouard Bahr. Sa première parution date de 1978.

 

Quelles sont les utilisations du dessin technique industriel ?

 

En tuyauterie industrielle, le dessin technique a deux objectifs principaux :

  • il doit renseigner sur toutes les informations nécessaires pour fabriquer une canalisation ou un système de tuyauterie (cotes, dimensions, fluides à l’intérieur des canalisations…)
  • le plan permet de mettre en avant un élément dans tout un plan d’ensemble d’installation de tuyauteries

 

Si le dessin industriel fait partie de la formation des dessinateurs en tuyauterie industrielle, il est aujourd’hui nécessaire de penser et de savoir réaliser ces dessins par ordinateur à l’aide de logiciels.

 

 

Les systèmes de représentation utilisés dans le dessin technique de tuyauterie industrielle

 

En dessin, on utilise ce qu’on appelle la perspective. C’est une technique destinée à représenter les trois dimensions d’un objet, d’une surface, d’une installation.

 

En tuyauterie industrielle, on utilise traditionnellement deux types de perspectives : la perspective cavalière et la perspective isométrique. Elles permettent de comprendre rapidement l’aspect général des pièces. On peut aussi présenter un dessin à l’aide de projections géométrales.

 

Les projections géométrales

 

La projection géométrale consiste à représenter un élément sous plusieurs vues sur la même image :

  • vue de face
  • vue du dessus
  • vue de gauche ou de droite (vue de profil)

 

La perspective cavalière

 

Dans un dessin réalisé en perspective cavalière, on représente sur une surface plane un objet en trois dimensions. Les objets en tuyauterie industrielle sont dessinés avec cette perspective.

La particularité de ce type de représentation, c’est qu’il n’y a pas de point de fuite : la taille des objets ne diminue pas lorsqu’ils s’éloignent.

D’ailleurs tous les éléments représentés sur le plan frontal et perpendiculaire au regard sont représentés sans déformation.

La perspective isométrique

La perspective isométrique est très souvent utilisée en tuyauterie industrielle. C’est un mode de perspective de type cavalière car il n’y a pas de point de fuite. Par contre, on y présente des angles de fuite à 30°.

Les trois directions d’un dessin sont donc représentées avec la même importance. On utilise une trame isométrique pour réaliser des dessins avec cette perspective.

 

Cela permet de créer des dessins réalistes, presque proche d’un rendu que l’on pourrait obtenir avec un appareil photo. Ce qui est très utile dans la conception d’objets.

 

La représentation des tubes et accessoires dans le dessin technique de tuyauterie industrielle

Tous les éléments d’une ligne de tuyauterie ont une représentation en dessin, un symbole. Ainsi, tous les professionnels de la tuyauterie utilisent le même code de dessin.

Il existe une représentation pour chaque élément : les tubes, les robinetteries, les coudes, les machines…

La représentation dictées par les normes

Les installations en tuyauteries sont nombreuses et dans différents domaines (de la chimie à l’industrie alimentaire…). Il convient donc de se référer à la réglementation pour les symboles graphiques :

 

  • NF E 04-051 : Symboles graphiques de la robinetterie
  • NF E 04-500 : Dessins techniques – Principes généraux
  • NF E 04-202 : Symboles graphiques du génie chimique
  • NF E 04-201 : Symboles graphiques à utiliser

Quelques exemples de représentations

Ci-dessous voici quelques exemples de symboles d’appareils de robinetterie qui sont régulièrement utilisés :

 

dessin technique de tuyauterie industrielle

 

 

-> Robinet de tous types pour sectionnement, séparateur, robinet tournant droit, antibélier/antipulseur, liaison principale de tuyauterie

 

Les couleurs à intégrer sur un dessin technique de tuyauterie industrielle

 

Le repérage des fluides circulant dans les tuyauteries se fait grâce à un système de couleur guidé notamment par la norme AFNOR : NF X 08-100.

 

  • Les couleurs de fond permettent de caractériser les familles de fluides
  • Les couleurs d’identification permettent d’identifier une particularité
  • Les couleurs d’états permettent d’indiquer l’état du fluide

 

On peut ajouter ces couleurs sur toute la longueur d’une tuyauterie ou sur une partie simplement.

 

Par exemple, le fluide eau va être symbolisé par le vert jaune en couleur de fond. Sa couleur d’identification pourra être le rose moyen, gris clair, noir, rouge orangé vif (pour préciser sa nature).

 

Le système de cotation et de nomenclature pour le dessin technique en tuyauterie industrielle

 

Pour représenter une installation dans son ensemble, on réalise ce qu’on appelle un plan.

Le plan va mettre en avant tout le système de tuyauterie dans son ensemble mais aussi les accessoires et où intervient l’encombrement.

Le système de cotation

On peut réaliser un plan géométral ou isométrique. Le plan doit comporter toutes les informations importantes pour permettre la bonne conception et installation de chaque élément.

Cela signifie qu’il faut indiquer sur le plan les différents niveaux mais aussi toutes les informations importantes pour monter les éléments. On utilise pour cela ce qu’on appelle un système de cotation.

 

La cotation doit permettre de lire :

  • la position des appareils sur un site donné
  • la définition des niveaux
  • les cotes relatives s’il y a un changement de direction
  • la position de la robinetterie et les accessoires

La nomenclature

 

Enfin, pour compléter un dessin industriel, il convient de répertorier tous les éléments d’un groupe : les appareils, la robinetterie et les accessoires, les lignes de tuyauterie. Chaque élément sera décrit par la nomenclature.

 

La nomenclature doit faire apparaître :

  • le repère (une lettre ou un chiffre entouré d’un cercle)
  • la quantité de la pièce
  • la désignation normalisée de préférence
  • le matériau
  • une rubrique « observations » pour détailler des points importants (mode d’exécution, process…)

 

Si vous avez des questions sur la tuyauterie industrielle dans son ensemble, n’hésitez pas à nous contacter.