Règles de sécurité sur un chantier : tout ce qu’il faut savoir

Règles de sécurité

Dans le cadre de la construction, l’installation ou la maintenance d’éléments de chaudronnerie ou de tuyauterie, les risques professionnels sont bien présents. Ils peuvent être lourds de conséquences pour la santé des travailleurs et l’environnement. Il est donc important de dédier une vraie politique de prévention des risques dans les entreprises.

Ainsi, les acteurs qui travaillent sur un chantier de tuyauterie industrielle  (salariés, entreprises) doivent respecter et appliquer des règles de sécurité sur un chantier. Quelles sont ces règles et quelles sont les mesures prises pour se prémunir contre les risques ?

Les obligations en matière de sécurité de la part des acteurs sur un chantier

La sécurité sur un chantier de tuyauterie industrielle passe tout d’abord par une bonne coordination et mise à disposition de l’information pour tous les intervenants.

On pourra noter deux groupes d’acteurs, tous deux avec des obligations pour le maintien de la sécurité : l’employeur et les salariés.

 

La mise en place d’un système de management pour la gestion des risques

Le manager d’une entreprise a l’obligation de mettre en place un plan de prévention des risques dans les locaux de l’entreprise. Il se doit en effet d’assurer la sécurité physique et mentale de ses travailleurs. (Article L. 4212-1 du Code du travail et suivants).

Une politique de management de gestion des risques est donc menée. Il s’agit de prévoir les possibles accidents du travail et identifier les risques liés à l’activité sur le site. Ce rôle peut être confié dans l’entreprise à un responsable qualité, sécurité et environnement ou à un intervenant en prévention des risques professionnels. Les risques d’une entreprise sont consignés dans un document spécifique : le DUERP (Document unique d’évaluation des risques professionnels).

 

Les principes généraux concernant la protection de la santé en entreprise sont énoncés dans l’article L.4121-2 du Code du travail. Il contient notamment ces obligations :

 

  • Les règles de sécurité sur un chantier doivent être communiquées
  • L’accueil des nouveaux arrivants dans l’entreprise doit faire l’objet d’un processus bien clair (formation aux risques, consignes de sécurité)
  • Les salariés doivent être formés à la gestion des risques industriels
  • Les locaux doivent être propres, sécurisés et pensés pour éviter les risques au maximum
  • Les machines et outils de travail doivent être vérifiés régulièrement
  • Les salariés doivent recevoir si besoin une formation nécessaire sur les normes en vigueur dans la tuyauterie industrielle
  • Remplacer les matériaux dangereux par ce qui est le moins dangereux

 

💡À lire aussi : Tout savoir sur les enjeux liés aux chantiers de tuyauterie industrielle sur les sites Seveso

 

Les salariés garants des mesures de sécurité

 

Les salariés qui progressent sur un chantier industriel ont des droits mais aussi des obligations.

Ils doivent tous pouvoir bénéficier d’une formation aux règles de sécurité et normes en vigueur dans l’entreprise… Leur obligation est de suivre et de se conformer à ces règles. Les salariés doivent prendre soin de leur santé et de la sécurité en utilisant les moyens de protection obligatoires (casques, gants…).

 

Les dispositifs de sécurité sur un chantier : équipements et mesures de prévention

Les équipements de protection individuelle

 

Les équipements de protection individuelle restent les outils obligatoires pour assurer la sécurité des intervenants sur un chantier industriel.

L’entreprise doit également effectuer un contrôle régulier de ces équipements pour s’assurer qu’ils restent en l’état et donc qu’ils sont efficaces dans la lutte contre les risques.

Les équipements de protections individuelles à porter peuvent être :

  • Les chaussures de sécurité : pour se prémunir des chocs mais aussi contre les risques de feu ou liés à un élément chimique. Préférez des chaussures de sécurité avec une semelle antidérapante.
  • Les casques : ils servent pour se protéger des chutes d’objet ou de projections de matière. Ils doivent être conformes à la norme Afnor NF EN 397. Lors des travaux en hauteur, le casque doit être accroché à l’aide de la jugulaire pour éviter qu’il ne tombe.
  • Les lunettes : elles sont obligatoires pour éviter les projections dans les yeux. Elles doivent obligatoirement être siglées CE. La norme de référence pour les choisir est la norme NF EN 166.
  • Les vêtements de protection : contre les risques mécaniques, chimiques ou thermiques. Ils doivent tous être visibles au loin et bien sûr résistants pour protéger au mieux les personnes.
  • Les gants : sur un chantier les mains sont souvent les premières touchées lorsqu’il y a un accident. Pour se prémunir de ce risque, le port des gants est vivement recommandé, obligatoire pour certains corps de métiers. Il existe des gants adaptés pour différents risques : contre les produits chimiques, contre les coupures ou les vibrations.
  • Les protections auditives : sur les chantiers et sites industriels le niveau de bruit est souvent fort. La norme NF EN 458 permet de choisir un bouchon d’oreille adapté contre le bruit (balles, cloches, coquilles).
  • Le port du masque : le masque est recommandé contre les aérosols ou liquides pour éviter les inhalations dangereuses. On recommandera en fonction de l’exposition aux risques : un masque à cartouches ou un masque jetable

 

 

Les équipements de protection collective sur le chantier

 

L’entreprise doit aussi s’assurer de sécuriser la zone du chantier et ses abords.

Les équipements de protection collective sur un chantier visent aussi à protéger le matériel de chantier. Par exemple sous la forme suivante :

  • Pour empêcher l’accès à une zone : des panneaux de signalisation ou des barrières doivent être placés
  • Des extincteurs sont visibles et accessibles partout sur le site
  • Des dispositifs anti-chute : mousquetons ou harnais, échafaudages ou garde-corps
  • Pour réduire le bruit : des caissons acoustiques sont posés
  • Pour ranger le matériel : hangars, conteneurs
  • Pour informer sur les dangers : fiches signalétiques, informations visuelles

 

Chez Artis, la sécurité est au coeur de chaque projet. C’est pourquoi nous accordons une grande importance au respect de ces règles de sécurité. D’une part en assurant la formation de nos collaborateurs. Mais également en fournissant les équipements de protection individuelle et les équipements de protection collective nécessaires.

Hormis les règles de sécurité, vous devez également veiller au respect des normes en tuyauterie industrielle pour assurer le bon déroulement d’un chantier.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.