Le guide pour comprendre le monde de la tuyauterie industrielle

Tuyauterie industrielle

Selon l’INSEE, cette industrie affichait un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros en 2017. Le secteur est découpé en deux typologies de métiers : la tuyauterie industrielle et la chaudronnerie. Le rôle des travaux de la tuyauterie industrielle est la conduite ou parfois le stockage de fluides comme le gaz ou l’eau grâce à la conception de tuyauteries. Le secteur emploie plus de 27 357 personnes et comptait plus de 2425 entreprises en 2016. (Source : ACOSS)

Qu’est-ce que la tuyauterie industrielle ?

Tuyauterie industrielle : historique et définition

 

Les prémices de ce que l’on peut nommer la tuyauterie, en tout cas l’utilisation de canalisations, remonte à des millénaires. C’est à la fin du dix-neuvième siècle qu’apparaissent les premiers réseaux de tuyauterie complexes. Aujourd’hui, cette industrie permet le transport de nombreux fluides.

Un peu d’Histoire…

L’utilisation de tuyau ou de canal est une activité qui existe depuis des milliers d’années ! Et cela partout dans le monde, grâce à des matériaux variés et propres à chaque région.

Par exemple, en Chine, on utilisait du bambou pour transporter du gaz jusqu’à Pékin, quand les Romains utilisaient des aqueducs pour transporter l’eau.

Le premier témoignage de tuyauterie industrielle est un ouvrage de la société américaine Standard Oil Company and Trust construit en 1879.  La canalisation posée servait à acheminer du pétrole. Ce sont les prémices de la tuyauterie industrielle telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Une définition de la tuyauterie industrielle

En 2019, le secteur de la tuyauterie industrielle était en croissance : +3% de croissance par rapport à 2017 (Étude Xerfi).

Le secteur regroupe un grand nombre d’acteurs et d’activités : à la fois industrielles et de services.

On pourrait donner une définition stricte de la tuyauterie industrielle comme le transport de fluides par le biais de tuyaux. Plus précisément, c’est l’activité d’installation de système de tuyauteries dans le but de faire circuler un fluide.

Les systèmes de tuyauteries assimilés à des composants de canalisation sont raccordés à des systèmes sous pression. Ces derniers peuvent être composés entre autres de tubage, de joints d’expansion, de flexibles ou encore d’autres composants capables de résister à la pression.

Dans le domaine de la tuyauterie, les fluides qui sont transportés peuvent être de différentes natures. Les ensembles qui sont montés sont destinés à acheminer des fluides : liquides (acide, eau, vin, huile, pétrole), gazeux (air comprimé, oxygène, propane) ou vaporeux.

Ces fluides peuvent être corrosifs ou explosifs selon le secteur d’activité. Cela demande donc des systèmes capables de résister à des températures ou à des pressions bien précises.

Tuyauterie industrielle

 

À quoi sert la tuyauterie industrielle ?

 Les chantiers de tuyauterie industrielle ont pour rôle la mise en place de systèmes d’accompagnement de fluides. Pour cela, différentes conditions de services sont étudiées. Par ailleurs, on distingue l’activité de tuyauterie industrielle de la chaudronnerie.

Rôle et enjeux

Les acteurs de la tuyauterie industrielle interviennent pour mener à bien la conduite d’un fluide (un gaz ou un liquide) d’un appareil à un autre ou vers un lieu de stockage.

L’activité peut également servir à accompagner un fluide d’un réservoir à un autre appareil au cours d’une activité de fabrication ou de transformation d’un produit.

Sur tous les chantiers de tuyauterie industrielle, l’un des enjeux et qui constitue le travail des acteurs de la tuyauterie industrielle, va être de concevoir un programme qui résiste aux conditions de service.

Les conditions de services peuvent être d’ordre :

  • de pression (haute et basse pression)
  • de température
  • de poids

Les enjeux vont par exemple d’être de conduire un fluide sans constater une perte thermique ni une perte de charges (hydrodynamique).

On demande aussi aux systèmes de tuyauterie d’être étanches ou de résister à l’oxydation en milieu ambiant. 

Il s’agit aussi de bien comprendre les risques liés aux produits chimiques véhiculés à l’intérieur des tuyauteries.

Exemple d’ouvrages réalisés en tuyauterie industrielle

Dans un cadre industriel, l’activité va consister à installer et monter des éléments chaudronnés en prenant en compte les conditions de sécurité sur un chantier et de l’enceinte de travail.

Ce sera par exemple : la conception et la fabrication de tubes de différents diamètres pour la conduite d’un gaz. Cela peut être aussi la mise en place d’opérations d’entretien et de maintenance des équipements installés sur un lieu donné.

Bien entendu, il faut effectuer des calculs de dimensionnement au préalable pour réaliser des ouvrages en tuyauterie industrielle.

La chaudronnerie, composante de l’activité de tuyauterie industrielle

La chaudronnerie et la tuyauterie industrielle sont souvent confondues. Et pour cause, ces deux activités sont complémentaires.

 La tuyauterie industrielle consiste à installer et faire fonctionner les réseaux de tuyauterie. Une grande partie de l’activité est aussi tournée vers la maintenance de ces éléments.

 La chaudronnerie tuyauterie, en revanche, consiste à fabriquer des pièces. On peut retrouver les deux métiers en binôme sur un projet industriel.

En savoir plus sur la différence entre la chaudronnerie et la tuyauterie industrielle

Les acteurs et les débouchés de la tuyauterie industrielle

Les travaux de tuyauterie industrielle relèvent d’un groupe d’acteurs divers qui intervient de la conception jusqu’à la maintenance. Le secteur énergétique constitue un débouché majeur pour la profession mais ce n’est pas non plus le seul.

Les différents acteurs du secteur 

Le transport de fluides implique le travail de différents acteurs. De nombreux opérateurs sont présents sur l’ensemble de la chaîne de travail. Ils opèrent de la construction des canalisations jusqu’à la maintenance des systèmes installés. 

En France, selon une étude XERFI, ce secteur est très atomisé mais est tenu par une grande majorité de TPE. Ces dernières représentent 89% de la population de la profession. Voici un panorama des différents acteurs :

Les ensembliers

Les sociétés qui installent les systèmes de tuyauteries sont regroupées sous une appellation : ce sont les ensembliers.

Ces entreprises sont les moins nombreuses du secteur mais aussi les plus importantes.

Elles interviennent dans différentes activités :

  • conception des systèmes de tuyauterie et qualification des installations qui peuvent être en inox, PVC…
  • fabrication des éléments en fonction des contraintes des clients et réalisation sur-mesure, pré-assemblage des pièces
  • installation et montage des équipements industriels en fonction des règles d’hygiène et de sécurité recommandées
  • installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie

 

Les sociétés de fabrication d’articles spécialisés

Ces sociétés vont fabriquer des équipements et pièces spécialisées pour faire fonctionner ensemble les systèmes de tuyauterie.

Elles interviennent très souvent en sous-traitance et permettent de créer des « adaptateurs » aux systèmes déjà mis en place.

Les sociétés de maintenance

Les sociétés de maintenance en tuyauterie industrielle interviennent sur les sites industriels.

Elles peuvent être présentes pour faire une maintenance préventive : en amont d’immobilisation d’installations industrielles ou en maintenance curative lors de pannes ou arrêt d’outils de production.

Ces sociétés réalisent notamment :

  • entretien de sites industriels (face à des risques chimiques N1 ou N2 par exemple)
  • montages et réparation d’appareils de chaudronnerie, de tuyauterie ou d’équipements industriels
  • réparation d’appareils à pression ou stockage

Tuyauterie industrielle

 

Dans quels secteurs d’activités industriels intervient la tuyauterie industrielle ?

Les professionnels de la tuyauterie industrielle sont présents dans tous les secteurs d’activité pour assurer des installations techniques et les outillages. Parmi les secteurs les plus importants, les débouchés principaux : l’industrie agro-alimentaire, le secteur agricole, le nucléaire, le gaz, l’eau et le pétrole.

Secteur agricole et agro-alimentaire 

Une grande partie du secteur de la tuyauterie industrielle travaille pour le secteur de l’agro-alimentaire. Les ouvrages réalisés vont concerner la mise en place de cuves de stockage ou de mise en place de systèmes d’irrigation.

Ce secteur est porteur ces dernières années grâce à la mise en place de dispositifs d’État qui invitent les exploitants à l’amélioration ou l’extension de leurs infrastructures.

Dans l’industrie agro-alimentaire, on retrouve le travail des tuyauteurs dans la mise en conformité des sites et l’évolution de la réglementation pour la protection de l’environnement ou les règles sanitaires. Les interventions peuvent également consister à créer des réseaux d’acheminement de fluides (eau, huile, vinaigre…).

Tuyauterie industrielle et secteur nucléaire

Le secteur du nucléaire est un secteur de taille pour les acteurs de la tuyauterie industrielle. Des exemples de travaux dans le domaine du nucléaire :

  • Installation et montage de matériels chaudronnés pour les réacteurs (cuves)
  • Installation et montage de générateurs de vapeur non nucléaires
  • Les opérations d’entretien et de maintenance sur ces équipements
  • Mise en place de réseaux de refroidissement

Tuyauterie industrielle et secteur du gaz et de l’eau

Les travaux de tuyauterie industrielle du secteur du gaz et de l’eau concernent notamment les travaux de rénovation, de modernisation ou d’extension dans : le captage des énergies, leur stockage, leur traitement, leur transport ou encore leur distribution.

 On remarque depuis dix ans l’émergence de nouveaux chantiers comme la création de chaufferies biomasse et biogaz ou de stations de gaz naturel pour véhicules (GNC- GNV) ou encore le GNL et l’hydrogène.

Tuyauterie industrielle et secteur du pétrole

Dans le domaine du pétrole, les professionnels de la tuyauterie industrielle interviennent sur les sites de raffinage, de stockage, de transport ou de logistique.

Les défis rencontrés actuellement : modifier les unités déjà installées en place et les rendre plus productives tout en limitant la perte en énergie.

Tuyauterie industrielle

 

Si vous avez des questions sur la tuyauterie industrielle, n’hésitez pas à nous contacter !